Culbuto Kintaro le garçon doré 4.8 cm Tierra Zen

    Les okiagaris sont une symbole de persévérance et de résistance face à l’adversité. Ils font écho au proverbe japonais : «Sept fois à terre, huit fois debout». Selon la tradition, on achète un culbuto pour chaque membre de la famille plus un, dans l’espoir qu'un bébé naisse dans l’année.

    5,90 €
    TTC
    Derniers articles en stock
    Payment
    discover visa googlewallet paypal mastercard americanexpress

    Okiagari-koboshi veut dire littéralement« petit prêtre se mettant debout ». Il s’agit d’un culbuto traditionnel japonais fait avec du papier-mâché et conçu de telle façon à toujours revenir en position verticale lorsqu'il est incliné sur le côté. Cela fait bien longtemps que les petits japonais jouent avec les okiagari-koboshi ; ils apparaissaient déjà dans des écrits du XIVème siècle. Pendant le Tokaichi ou Marché du Dixième Jour, les clients lâchent plusieurs culbutos à terre en même temps ; ceux qui se tiennent debout sont ceux qui portent chance.

    Histoire

    Kintaro est un personnage du folklore japonais qui se caractérise par sa force hors du commun. Il était une fois un garçon à la santé de fer, rondouillard et infatigable. Il portait pour seul habit une bavette avec l'idéogramme chinois "Or" inscrit dessus et il se déplaçait toujours avec sa hache. Kintaro vivait avec sa maman dans les bois de la montagne Kintoki où il jouait avec ses amis les animaux. Il était capable à lui seul d'arracher des arbres et de fendre des pierres. A l'âge adulte, il s'initia aux arts martiaux et devint un chef reconnu et respecté. Il existe près de Tokyo un temple dédié à Kintaro: on y trouve un énorme rocher fendu en deux, œuvre dit-on du garçon doré. 

    TIERRA ZEN
    62083
    1 Produit